Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

L'échec en implantologie

Publié par Dr Dupeyrat Gerard

Heureusement , il est rare (5% des cas), mais il faut néanmoins en parler.

  • L'échec de l'ostéointégration

Il consiste en l'interposition d'un tissu fibreux entre l'os et l'implant. Ce type d'échec apparait le plus souvent à la fin de la phase de cicatrisation, avant la réalisation de la prothèse. Dand ce cas la dépose de l'implant ne laisse aucune séquelle.

  • Mobilité progressive de l'implant

Elle est favorisée par :

- Tabagisme

- Alcoolisme

- Drogue

- Traumatismes dentaires

- Mauvaise hygiène, etc...

  • Le traitement de l'échec partiel ou définitif

Selon les cas, le traitement de l'échec partiel ou définitif consistera en :

- La conservation de l'implant ostéointégré enfoui dans l'os, en réalisant un traitement approprié

- La dépose de l'implant

Lorsque l'implant a du etre enlevé, la petite cavité ou il se trouvait se comble et l'on retrouve la situation de départ sans séquelle.